L'Elocoquent

Noël Quidu

Noël Quidu

En 1975 Noël Quidu, à l’étroit dans sa région parisienne natale, décide à tout juste 19 ans d’aller “à la rencontre du vaste monde”. En auto stop et avec son appareil photo pour unique compagnon, il part pour l’Afrique. De retour à Paris il devient assistant dans un studio de photographie de publicité, « Studio Technique », où il apprend son métier. IL intègre ensuite l’agence Interpress où il couvre essentiellement le monde du cinéma et de la télévision. La qualité et l’originalité de son travail, notamment de ses portraits, sont rapidement remarquées par la profession. Mais c’est l’histoire de l’humanité en mouvement qui l’attire et plus particulièrement les conflits qui concentrent à eux seuls injustices et violences mais aussi dignité et espoir. En 1988 Noël Quidu réalise enfin son rêve quand l’agence Gamma lui ouvre ses portes. Photojournaliste de news international il donne pendant 21 ans au sein de l’agence la pleine mesure de son talent en portant un regard aiguisé sur les conflits qui agitent la planète. Toujours au plus près, ses reportages de guerre s’étalent dans les plus grands magazines du monde entier : Afghanistan, Liban, Iraq, ex-Yougoslavie, Tchétchénie, Albanie, Israël, Palestine, Rwanda, Congo, Tchad, Afrique du sud, Côte d’Ivoire, Haïti, Liberia, Indonésie, Cambodge, Népal, Ukraine, Pakistan, Somalie etc..

Photographe indépendant depuis 2009, Noël Quidu poursuit son travail photographique en collaboration avec les grands magazines qui lui témoignent une confiance indéfectible.

Ses années de travail ont fait l’objet de nombreuses récompenses et expositions.

Distinctions

Trois fois primé au World Press Photo pour les reportages : Chute de Milosevic à Belgrade (2000), Guerre civile en Côte d’Ivoire (2002), et guerre civile au Libéria (2003).

Grand Prix Jean-Louis Calderon du Festival d’Angers en 2003 et le 1er prix en 2005.

2004, 2e Prix de la SCAM et le 2e Prix des correspondants de guerre du festival de Bayeux. Nomination au prix Care International du Reportage Humanitaire.

Expositions

  • 2004, festival de Pingyao en Chine.
  • 2006, War Photo Limited de Dubrovnik.
  • 2006, Expositions collectives : “Pour une photographie engagée” organisée par La Bibliothèque Nationale de France et ” Vingt photographes pour les vingt ans de reporters sans frontières”, organisée par le Sénat sur les grilles du Palais du Luxembourg.
  • “Au cœur des ténèbres” au War Photo Limited de Dubrovnik
  • 2008, “les Enfants soldats” au  War Photo Limited de Dubrovnik . Un livre sera édité sur ce même sujet.
  • Ses photos ont été projetées et exposées à de très nombreuses reprises au festival Visa pour l’Image de Perpignan.
  • 2008, “Le Royaume oublié de Mao” au Népal à l’occasion des 20 ans de Visa pour l’image. Un livre sera également édité.
  • 2012, “Rastafarisme: Et si Jah savait ! ” pour la 24e édition de Visa pour l’image. Commande publique du ministère de la culture et de la communication – Centre national des arts plastiques.

En 1975, Noël Quidu décide, à tout juste 19 ans, d’aller “à la rencontre du vaste monde”. En auto stop et avec son appareil photo pour unique compagnon, il part pour l’Afrique. De retour à Paris il devient assistant dans un studio de photographie de publicité, « Studio Technique », où il apprend son métier. Il intègre ensuite l’agence Interpress où il couvre essentiellement le monde du cinéma et de la télévision. La qualité et l’originalité de son travail, notamment de ses portraits, sont rapidement remarquées par la profession. Mais c’est l’histoire de l’humanité en mouvement qui l’attire et plus particulièrement les conflits qui concentrent à eux seuls injustices et violences mais aussi dignité et espoir. En 1988 Noël Quidu réalise enfin son rêve quand l’agence Gamma lui ouvre ses portes. Photojournaliste de news international il donne pendant 21 ans au sein de l’agence la pleine mesure de son talent en portant un regard aiguisé sur les conflits qui agitent la planète. Photographe indépendant depuis 2009, Noël Quidu poursuit son travail photographique en collaboration avec les grands magazines qui lui témoignent une confiance indéfectible. Outre de nombreux prix, il a été trois fois primé au World Press Photo pour les reportages : Chute de Milosevic à Belgrade (2000), Guerre civile en Côte d’Ivoire (2002), et guerre civile au Libéria (2003).

Ajouter un commentaire

Elocoquent

Elocoquent Logo

5 bis rue Marcel Allégot 92190 Meudon (+33) 862-3680 charles.charpin@orange.fr
LIVRAISON OFFERTE À PARTIR DE 50€